Le débunkage de 5 idées reçues sur les ordinateurs portables reconditionnés

56
Partager :

Après les smartphones reconditionnés, ce sont maintenant au tour des ordinateurs portables de faire polémiques. Les ordinateurs portables reconditionnés font effectivement l’objet de préjugés infondés qui peuvent en dissuader plus d’un. Ce sont pourtant des alternatives écologiques et économiques aux neufs qui peuvent coûter particulièrement cher. Pour mettre au clair, les idées reçues, nous vous proposons un débunkage de tous ces préjugés négatifs.

Les ordinateurs reconditionnés sont de mauvaise qualité

Parmi les 5 idées reçues sur les ordinateurs portables reconditionnés, celle-ci est une croyance largement répandue, mais sans fondement réel. En effet, il est important de comprendre qu’un ordinateur reconditionné n’est pas synonyme d’un ordinateur d’occasion ou abîmé. Il s’agit souvent de machines provenant de grandes entreprises et qui ont été remises à neuf par un professionnel. Ces ordinateurs sont ensuite soumis à une série de tests et de réparations si nécessaire afin de garantir leur bon fonctionnement.

A voir aussi : Protégez-vous efficacement contre les attaques informatiques : Guide des meilleures pratiques

Plus que des éléments d’occasion, les ordinateurs reconditionnés sont des produits remis à neuf qui offrent autant de performance et de longévité qu’un modèle neuf, mais à un coût nettement moindre.

Les performances sont dépassées

Si vous vous apprêtez à acheter un ordinateur portable sorti il y a 10 ans, qu’il soit reconditionné au pas, vous ne vous attendez tout de même pas à avoir les mêmes performances d’un modèle sorti il y a une semaine. Cette croissance populaire est donc fausse également.

A découvrir également : Les 3 erreurs d'UX Design à absolument éviter sur votre site ?

Les performances d’un ordinateur reconditionné sont tout à fait les mêmes qu’un même modèle neuf. Les professionnels de reconditionnement vont même jusqu’à affirmer que les performances sont meilleures que le neuf étant donné que les pièces défectueuses sont remplacées par des modèles plus récents.

La durée de vie est courte

La durée de vie d’un ordinateur reconditionné dépend, certes, de la qualité de reconditionnement, mais pas que… Ce paramètre dépend aussi de l’âge de l’appareil avant le reconditionnement et des contraintes d’utilisation. Sachez toutefois qu’un appareil reconditionné aura une durée de vie plus importante qu’un autre du même âge d’occasion non reconditionné.

D’ailleurs, contrairement au marché d’occasion, le marché du reconditionné fait souvent l’objet de garantie. En cas de problème avant la fin de la garantie, soit l’appareil est remplacé, soit l’acheteur est remboursé.

Les pannes sont plus fréquentes

Là encore, tout dépend des contraintes d’utilisation. Un ordinateur portable reconditionné ne peut pas être plus susceptible aux pannes qu’un autre neuf et encore moins qu’un modèle d’occasion non reconditionné.

Sachez que pendant le reconditionnement, un certain nombre de pièces sont remplacées (pas tous évidemment). Avec des pièces neuves, un ordinateur reconditionné sera forcément plus résistant qu’un autre modèle où les pièces datent de la fabrication de l’appareil. Toutefois, tout dépend encore une fois des contraintes d’utilisations. Certaines personnes utilisent plus leur ordinateur que d’autres.

Les ordinateurs reconditionnés ne sont pas écologiques

C’est sans doute la plus fausse des idées reçues sur les ordinateurs portables reconditionnés. L’idée même du reconditionnement s’inscrit dans une démarche écologique. En reconditionnant un appareil, quel qu’il soit, on réduit le gaspillage et les nouvelles demandes en matières premières. C’est très important pour la protection de la planète.

Certes, pour certains, opter pour un ordinateur portable reconditionné est avant tout un choix économique, celui-ci étant forcément plus abordable que le neuf. Mais c’est aussi une option écologique puisque si personne ne consomme sur le marché du reconditionné, un grand nombre d’appareils sont voués à être détruits ou jetés pour polluer l’atmosphère terrestre.

Partager :