Les meilleurs conseils pour améliorer la sécurité de votre site informatique

1103
Partager :
améliorer la sécurité de votre site informatique

La fuite des données engendre de lourdes conséquences pour les entreprises. La perte de confiance des clients, la baisse du chiffre d’affaires, la détérioration de la réputation, etc. Tous les exploitants de sites web ont un devoir de précaution imposé par le RGPD pour le traitement de ces données. Pour améliorer la sécurité de votre site web et éviter de perdre des données, utilisez les astuces suivantes.

Effectuer des sauvegardes régulières

Il est capital de sauvegarder vos données. Cela permet de restaurer vos informations en cas de panne ou d’attaque. Vous devez donc mettre en place une sauvegarde périodique aussi bien pour vos données que pour vos activités enregistrées.

A lire en complément : Explorons les raisons derrière le départ de Richard Dean Anderson de la série Stargate

C’est ainsi que vous anticiperez les attaques des hackers et éviterez le ralentissement, voire l’arrêt du travail de votre société. Par ailleurs, la duplication des informations conserve intégralement les renseignements sauvegardés de votre entité.

Sensibiliser vos employés

La sensibilisation de vos employés ou équipes de travail est une clé pour votre cybersécurité. La plupart des soucis informatiques se trouvent entre le clavier et la chaise, disait Klaus Klages. En effet, les travailleurs mal formés ou peu sensibilisés représentent une faille dans votre infrastructure informatique. Il suffit de cliquer sur un lien infecté pour faire basculer la sécurité de votre société. De plus, il y a le risque d’espionnage qui implique très souvent les employés.

A découvrir également : Découvrez les langages de programmation les plus innovants pour être à l'avant-garde technologique

Faire appel aux services des experts en cybersécurité

améliorer la sécurité de votre site informatique

Face aux enjeux de la cybersécurité, seulement deux entreprises sur dix se disent aptes à gérer efficacement une cyberattaque. La cybersécurité étant un domaine d’expertise à part entière, il n’est pas toujours évident que vous développiez toutes les compétences qu’il vous faut.

Vous avez donc besoin des experts du domaine. Ces derniers vous aideront à mettre en place une meilleure stratégie pour améliorer la sécurité de votre site informatique. Cela requiert certes de l’investissement, mais vous pourrez contrer les menaces et être prêts en cas d’attaque. Après tout, il vaut mieux prévenir que guérir.

Mettre en place des veilles

La technologie n’a jamais cessé d’évoluer. Les veilles représentent les dernières actualités ou menaces dans le domaine de la sécurité informatique. En effet, elles vous donnent la possibilité d’être proactif et vigilant. Informez-vous donc.

Ainsi, vous pourrez adapter votre entreprise et vos méthodes en fonction de dernières informations. Chaque nouveau logiciel développé représente une nouvelle forme de menace. Les veilles sont donc des moyens efficaces pour améliorer la sécurité de votre site informatique.

Répondre aux exigences de la norme ISO/IEC 27001 : 2013 et adopter le RGPD

Actuellement, plusieurs sont les normes et exigences réglementaires qui protègent les utilisateurs et les entreprises. Le respect de ces recommandations vous permettra de mettre en place des mesures de sécurité au sein de votre entreprise. La norme ISO/IEC 27001 : 2013 répond aux besoins d’un Système de Management de la sécurité de l’Information.

L’objectif est de protéger les personnes, les processus de traitement des données et les technologies. Le RGPD (Règlement Général sur la Protection des Données) rend les entités responsables des informations dont elles disposent. Il leur revient donc de mettre en place les mesures nécessaires pour empêcher la fuite de ces données.

Mettre à jour régulièrement les logiciels et les systèmes

Lorsque les logiciels que vous utilisez ne sont pas mis à jour régulièrement, il est plus facile pour les cybercriminels de trouver des failles et d’accéder à vos données. La mise à jour régulière de vos logiciels et systèmes est donc une étape cruciale pour améliorer la sécurité de votre site informatique. Cette tâche doit être effectuée avec rigueur, car elle permet aussi d’éviter les problèmes liés aux évolutions technologiques.

La première étape consiste à vérifier si votre système d’exploitation (Windows, iOS ou Linux) est bien mis à jour. Les mises à jour du système contiennent souvent des correctifs importants qui comblent les vulnérabilités récemment découvertes par l’éditeur du produit.

Il faut mettre régulièrement à jour le navigateur Web utilisé sur votre ordinateur ou sur tout autre appareil connecté au réseau internet. Les mises à jour proposées par Chrome, Firefox et Edge contiennent des corrections importantes en matière de sécurité qui protègent contre toute tentative d’intrusion dans le navigateur.

N’oubliez pas non plus les applications tierces installées sur votre système comme Adobe Acrobat Reader ou Java Runtime Environment (JRE). Ces applications peuvent contenir des failles exploitables par un hacker mal intentionné. Il faut télécharger ces applications depuis un site internet sérieux afin d’être sûr qu’il s’agit bien du dernier correctif publié.

La mise à jour constante des logiciels et systèmes est primordiale pour assurer la protection optimale de vos informations personnelles ainsi que celles relatives aux clients et partenaires commerciaux dont vous détenez les informations. N’oubliez pas, la sécurité est une question de vigilance et de rigueur !

Utiliser des mots de passe forts et les changer régulièrement

Au-delà de la mise à jour régulière des logiciels et systèmes, vous devez utiliser des mots de passe forts pour protéger votre site informatique. Les hackers utilisent souvent des programmes automatisés capables de tester rapidement toutes les combinaisons possibles de lettres et chiffres afin de découvrir un mot de passe faible. Pour éviter cela, vous devez créer un mot de passe complexe qui soit difficile à deviner.

Un bon mot de passe doit contenir au moins 12 caractères alphanumériques différents incluant des majuscules/minuscules, des chiffres et des symboles. Votre mot de passe ne doit pas être basé sur une suite logique comme « abcd1234 » mais plutôt quelque chose comme « $T3cHn0l0G!e ».

Partager :